"Près de 30 années d'expertise, aux services de vos solutions d'impression."
03 20 30 38 70
contact@repro-it.fr

Parlez-vous copieur ? Glossaire du matériel d’impression

Pour vous aider à utiliser les termes exacts et vous y retrouver plus facilement, Repro-IT vous propose ce glossaire pour mieux comprendre le vocabulaire de la reprographie.

Si vous ne pouvez différencier une imprimante thermique d’une imprimante laser, ou si quand vous appelez le service technique vous ne savez décrire le problème… cet article est la solution pour vous.

La règle d’or

Afin de distinguer les périphériques d’impression, nous vous conseillons de vous référer précisément à leur fonction :

Le photocopieur / le copieur

Le copieur ne transformera pas un fichier numérique en un document papier. Il copie seulement, généralement un document papier en un autre exemplaire de ce même document.

L’avantage du copieur est qu’il reproduit des documents en grand nombre, rapidement, et à moindres coûts. De plus, il n’est pas lié à une device car il est totalement indépendant.

Enfin, à la différence des imprimantes, le copieur utilise ce qu’on appelle la xérographie quand les imprimantes utilisent des toners principalement.

L’imprimante

L’imprimante est le matériel qui permet d’obtenir un document papier à partir d’un document numérique. Le document numérique, ou fichier numérique, est bien souvent un document créé grâce à un logiciel de traitement de texte (ex : Word), un PDF ou encore un tableur. L’imprimante doit être connectée à une device comme une clé USB, un ordinateur, une tablette, etc.

Le traceur ou imprimante grand format

Les matériels adaptés à certaines professions grâce à leurs caractéristiques. En effet, les traceurs sont des imprimantes larges, permettant d’imprimer des photos, plans et outres documents de ce type. Le traceur peut sortir des documents A2, A1, A0 et même des 60 pouces.

Ce matériel est souvent utilisé dans les secteurs de la communication et des arts, ou encore les musées. Mais aussi par les bureaux d’études dont les plans doivent être sortis en grand format.

Le scanner

Nous le savons tous, le scanner permet de numériser des documents d’un format papier à un format numérique. Mais savez vous comment cela fonctionne réellement ?

A l’image d’un sonar pour les bateaux, le copieur lui comporte un rayon lumineux qui balaie la surface du document. Lorsque la lumière est réfléchie et capter par le scanner en retour, un signal électrique se déclenche. Cette action se réalise lorsque la lumière passe en dehors d’un point d’encre. Enfin, le tout forme ainsi une image matricielle qui définit le fichier numérique.

Un peu d’histoire

Les premières imprimantes sont liées de près à la mécanographie, l’ancêtre de l’informatique. Ce secteur avait pour but d’automatiser les travaux de comptabilité, de gestion ou de statistique.

L’imprimante était, à cette époque, tout autant une machine de calcul et un système d’impression. Ce n’est qu’à partir des années 70 qu’elle perd la fonction de tabulatrice pour devenir le service d’impression qu’on lui connait aujourd’hui.

Les imprimantes laser et jet d’encre : technologies sans impact

L’imprimante laser

La xérographie, vous vous en rappelez ?  Il aura fallu attendre les années 1970 pour que Gary Starkweather puisse transposer ce procédé en l’adaptant à un système d’imprimante.

Plus silencieuses que ces aînés, l’imprimante laser doit cet avantage à ça technologie sans impact. De plus, la qualité de copie est toujours élevée, et ont un prix de revient faible. 

Toutefois, ces imprimantes étant révolutionnaires, ont un coût élevé de dizaines de milliers de dollars. Ce prix permettra aux imprimantes matricielles de continuer d’exister et de continuer à se vendre.

De nos jours, les imprimantes lasers sont accessibles à tous et se démarquent par leur grande rapidité.

L’imprimante jet d’encre

Le système de jet d’encre fonctionne grâce à une tête d’impression percée finement. Ensuite, cette tête est chauffée et expulse grâce à la chaleur quelques microgouttelettes qui forment les caractères sur le document, ligne par ligne.

Comme la tarte tatin, c’est par erreur que cette technologie est inventée. Un chercheur a rapproché accidentellement une seringue remplie d’encre d’un fer à repasser, et comme tout liquide placé à proximité d’une source de chaleur, l’encre fit une bulle, et cette dernière expulsa l’encre de la seringue. 

Aujourd’hui, 2 technologies jet d’encre existent : Le Drop on Demand et Le Continuous Ink Jet

Des distinctions de moins en moins radicales

Aujourd’hui les limites entre copieur, photocopieur, imprimante, traceur sont de plus en plus fines voire inexistantes.

Les imprimantes ont été dotés de scanners. Elles peuvent donc copier des documents papiers. Elles peuvent également scanner en réseau, on parle alors de MFP (MultiFunctions Printer).

Pour les copieurs, de nos jours, peuvent se brancher sur les réseaux informatiques leur permettant de délivrer des impressions à partir de fichiers numériques.

Pour faire simple, ces différentes machines copient, scannent, impriment, faxent… Ils sont devenus de réels multifonctions.

Besoin d’un coup de pouce ?

Maintenant le vocabulaire référant à l’impression n’a plus de secret pour vous. Il vous faut maintenant vous questionner sur vos besoins en termes d’équipement. Pour se faire, nous vous donnons rendez-vous sur : www.repro-it.fr

Besoin de plus d’informations ? Appelez-nous au 03.20.30.38.70

Laisser un commentaire